Mon Flux
De 0 à 6 mois
Article
Add this post to favorites

Comment passer de l’allaitement à l’alimentation au biberon

Que vous souhaitiez tirer du lait maternel ou que vous pensiez compléter son alimentation avec de la préparation pour nourrissons, essayez ces 13 conseils sur la manière de passer de l’allaitement à l’alimentation au biberon.

7 mins de lecture aoû 14, 2023

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les parents peuvent envisager d’introduire une préparation pour nourrissons à leur bébé. C’est à vous et à votre bébé de décider quand c’est le bon moment d’arrêter l’allaitement. Il peut également être utile d’obtenir des conseils de votre fournisseur de soins de santé ou d’une conseillère en allaitement avant de commencer le changement.

N’oubliez pas que de compléter par du lait maternel tiré ou par une préparation pour nourrissons ne signifie pas nécessairement la fin de l’allaitement au sein. Si vous avez décidé de passer de l’allaitement à l’alimentation au biberon et vous vous demandez comment introduire un biberon, vous pouvez essayer d’offrir du lait exprimé dans un biberon ou d’allaiter au sein lors d’un boire, puis d’offrir un biberon au suivant.

Comment amener un bébé allaité à prendre un biberon

Si vous pensez introduire le biberon, voici quelques conseils pour vous faciliter la tâche.

Attendez que l’allaitement soit bien établi (si vous le pouvez)

En général, il est recommandé d’allaiter exclusivement au début. Une fois que votre bébé est capable d’allaiter, il peut être plus facile pour lui d’utiliser un biberon.

Par conséquent, si vous souhaitez continuer à allaiter tout en ayant la possibilité d’offrir le biberon de temps en temps, attendez d’abord que votre allaitement soit correctement établi. Cela permet d’éviter la confusion sein-tétine, c’est-à-dire lorsque votre bébé se familiarise avec la sensation d’une tétine d’un biberon et commence à avoir une mauvaise prise au sein.

Essayez le lait maternel en bouteille avant la préparation

La transition d’un bébé de l’allaitement au biberon peut être un grand ajustement pour les tout-petits qui sont exclusivement allaités. Si vous prévoyez ajouter une préparation à votre enfant, lui offrir du lait maternel en bouteille avant de passer directement à l’alimentation par préparation peut l’aider à s’habituer à la nouvelle méthode d’alimentation.

Planifiez

Si vous avez décidé d’introduire l’alimentation au biberon pour des raisons telles qu’un autre soignant partagera les responsabilités en matière d’allaitement ou parce que vous retournerez au travail, aidez votre bébé à le maîtriser en commençant quelques semaines à l’avance. Ajoutez dans la routine les boires au biberon au moment de la journée où vous serez absente, afin que votre bébé sache à quoi s’attendre et quand. Cela vous donne à tous les deux du temps pour vous réajuster, et évite la panique de dernière minute.

Maintenez votre lactation

Si vous souhaitez conserver votre lactation, vous pouvez tirer votre lait entre les boires. De cette façon, vous ou votre soignant pouvez donner des biberons de lait exprimé pour nourrir votre bébé lorsque vous n’êtes pas là, et continuer à allaiter le soir et les fins de semaine.

Essayez de tirer du lait deux à trois fois (environ toutes les trois heures) pour maintenir votre approvisionnement en lait et rester synchronisée avec les moments lorsque vous allaiteriez normalement. Si vous êtes de retour au travail, vérifiez auprès de votre employeur ce qu’il peut faire et s’il a des dispositions en place pour faciliter le tirage de lait au travail. Vous cherchez d’autres conseils? Consultez Extraire le lait maternel :Étape par étape.

Exercez-vous à tirer votre lait (si vous tirez du lait maternel)

Il existe une large gamme de tire-lait sur le marché. Vous pouvez choisir entre des tire-lait électriques ou manuels, et votre choix peut dépendre de la quantité dont vous avez besoin ou à quel point vous avez l’intention de l’utiliser.

Différentes méthodes d’expression et différents équipements d’extraction peuvent nécessiter un peu de pratique. Cela peut prendre quelques minutes avant que votre lait commence à couler lorsque vous l’exprimez, alors trouvez un endroit calme et essayez de vous détendre.

Expérimentez et découvrez les meilleures façons et options possibles pour vous-même et votre bébé.

Envisagez l’allaitement mixte

Si tirer votre lait ne vous convient pas, vous préférerez peut-être compléter avec une préparation. C’est-à-dire que vous proposez du lait maternel ou de la préparation aux différents boires.

Si vous êtes absente de la maison pendant la journée, vous pouvez décider d’offrir de la préparation pendant la période durant laquelle vous n’êtes pas avec votre bébé et de continuer à l’allaiter avant de partir et quand vous rentrez à la maison.

N’oubliez pas que le lait maternel est produit selon un système d’offre et de demande, de sorte que si vous allaitez moins souvent, la quantité de lait maternel que vous produisez peut diminuer.

Trouvez la meilleure préparation pour nourrissons adaptée à votre bébé

Il existe deux principales catégories de préparations pour nourrissons pour les nourrissons nés à terme et en santé, selon l’âge du bébé : étape 1 et étape 2.

La préparation pour nourrissons étape 1 est adaptée à partir de la naissance.

La préparation pour nourrissons étape 2 est destiné aux bébés de plus de six mois et contient plus de calcium et de fer pour compléter l’alimentation des bébés plus âgés.

Il y a beaucoup de marques de préparation pour nourrissons, et il revient à vous de choisir la meilleure préparation pour vous et votre enfant. Certaines contiennent des probiotiques (de bonnes bactéries semblables à celles qui se trouvent naturellement dans le lait maternel) ou de l’ADH, qui est une composante fondamentale du cerveau du bébé.

Consultez votre professionnel en soins de santé si vous avez besoin de conseils. Pour obtenir un guide sur l’introduction de la préparation pour nourrissons, reportez-vous à Préparations pour nourrissons :choix, introduction et plus.

Adoptez une approche progressive

Essayez d’offrir un biberon de lait maternel ou de préparation au lieu de votre sein au cours d’une tétée par jour (peut-être celle à laquelle votre bébé est le moins attaché, par exemple en milieu de matinée ou en milieu d’après-midi), et voyez comment il va.

Une fois que vous et votre bébé vous êtes habitués au biberon, vous pourriez alors envisager d’échanger un autre allaitement maternel contre un biberon. Cela vous donnera le temps de vous ajuster et réduira les chances que vos seins deviennent engorgés, qui peut être l’un des signes de mastite.

Vous pouvez utiliser du lait maternel ou de la préparation. Vous ne devriez pas introduire du lait de vache entier (3,25 % de matière grasse du lait) avant que votre bébé ait entre 9 et 12 mois et consomme une variété d’aliments riches en fer.

Choisissez le bon moment

Il est probable que votre bébé sera plus disposé à essayer un biberon lorsqu’il sera détendu et heureux. S’il vous montre qu’il a faim, peut-être une heure ou deux après une tétée normale, vous trouverez peut-être que c’est le bon moment pour passer du sein au biberon, car votre bébé devrait alors être intéressé par l’alimentation, mais pas assez affamé pour être frustré ou contrarié par l’usage d’un biberon. Réservez un bon moment pour aider votre bébé à se sentir à l’aise avec un biberon.

Positionnez votre bébé correctement

La façon dont vous nourrissez votre bébé au biberon est très importante. Voici quelques conseils pour positionner votre bébé pour lui donner le biberon :

  • Soutenez votre bébé en position semi-verticale.
  • Soutenez sa tête dans le creux de votre bras et tenez-le peau à peau lorsque vous le pouvez.
  • Tenez le biberon de sorte que le lait remplisse complètement la tétine pour que votre bébé n’avale pas d’air.
  • N’appuyez pas le biberon contre quelque chose et ne mettez pas votre bébé au lit avec un biberon, car ces habitudes augmentent le risque d’étouffement.

Partagez les boires

Certaines mamans trouvent que cela fonctionne mieux lorsque quelqu’un d’autre donne le biberon au bébé au début, et lorsqu’on l’amène à un autre endroit que d’habitude pour le nourrir. Cela vous permet non seulement d’avoir une petite pause, mais cette méthode offre également une occasion spéciale à votre partenaire ou à un autre soignant de se lier avec le bébé et de développer une relation d’alimentation continue. Voici une liste de conseils qui vous aideront à rallier votre équipe de soutien.

Essayez différentes tétines de biberon

Il existe différents types de tétines offerts, y compris des tétines à débit lent que les fabricants prétendent qu’elles aident lorsque vous passez du sein au biberon, car elles ressemblent plus au débit de lait du sein.  Si vous trouvez que votre bébé n’accepte pas le biberon ou qu’il manque de s’étouffer lorsqu’il boit, il peut être utile d’expérimenter avec différentes tétines.

Envisagez d’utiliser un gobelet

Si votre bébé a environ six mois et si vous lui apprenez à boire à partir d’un gobelet, vous n’aurez peut-être pas besoin d’introduire un biberon. Offrir du lait maternel ou de la préparation dans un gobelet peut aider bébé à acquérir les compétences nécessaires pour boire dans un verre.

Rappelez-vous que vous faites un excellent travail!

L’introduction d’un biberon peut être un moment émotif pour vous et votre bébé. Prenez le temps d’avoir de nombreux câlins tout au long du processus. Prenez une minute pour vous rappeler le travail fantastique que vous avez accompli jusqu’à présent en nourrissant votre petit, et sachez que cela va continuer, quelle que soit la façon dont vous choisissez de le faire.

Il est important que vous vous sentiez habilitée à prendre des décisions éclairées en matière de parentalité, et appuyée et confiante dans vos choix d’alimentation. Ainsi, vous pouvez vous concentrer sur ce qui compte le plus : passer du temps avec votre bébé. N’oubliez donc pas que si vous avez besoin d’aide supplémentaire ou si vous avez des problèmes de santé pendant votre transition, parlez-en à votre professionnel en soins de santé.

Peu importe comment vous choisissez de nourrir votre bébé, n’oubliez pas de lui offrir du lait maternel ou de la préparation lorsqu’il vous montre des signes de faim, et d’arrêter lorsqu’il vous montre qu’il en a assez bu.

Sources

Joignez-vous à

MVP Logo

Obtenez un accès complet à du soutien nutritionnel d’experts, à des bons-rabais de grande valeur sur nos marques de confiance et bien plus encore!

  • Ready for Baby

    Une trousse Bienvenue bébé gratuite

    Après environ 35 semaines de grossesse, attendez-vous à recevoir votre trousse pour bébé remplie de bons-rabais de grande valeur et de renseignements utiles que vous et votre bébé adorerez!

  • Special member savings

    Des rabais spéciaux pour les membres

    Recevez des bons-rabais personnalisés et des rabais sur des produits de confiance dans votre boîte de réception, et votre boîte aux lettres, à mesure que votre bébé grandit.

  • Helpful Resources

    Des ressources utiles

    Des conseils d’experts, des articles, des recettes, des trucs et des outils pour toutes les journées spéciales, difficiles et parfois chaotiques de la vie de parent.

  • NUTRITIONAL GUIDANCE FOR GROWTH

    Des conseils nutritionnels pour favoriser la croissance

    Des conseils nutritionnels spécialisés qui s’appuient sur une expertise scientifique à chaque étape du parcours parental, de la préconception à la petite enfance.

* Si l’inscription a lieu pendant la grossesse. Si votre bébé est déjà né, vous recevrez votre trousse dans le mois qui suit.

Search icon

Toujours pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez notre nouveau moteur de questions intelligent.