Mon Flux
De 6 à 8 mois
Article
Add this post to favorites

L'alimentation active : choses à faire et à éviter

La façon dont vous nourrissez votre bébé est aussi importante que la nourriture que vous lui donnez. Découvrez les choses à faire et les pièges à éviter lorsque votre bébé commence à manger des aliments complémentaires. Voyez combien de tactiques d'alimentation active ci-dessous vous utilisez chaque jour avec votre bébé.

5 mins de lecture déc 29, 2021

À faire : nourrir votre bébé lorsqu'il a faim

Surveillez les signes montrant qu'il s'intéresse à la nourriture, comme lorsqu'il ouvre la bouche et se penche vers la cuillère que vous lui offrez. 

À éviter : insister quand il est rassasié

Posez la cuillère lorsque votre bébé vous montre qu'il n'a plus faim. C'est un bon moyen de bâtir de bonnes habitudes alimentaires. Il pourrait vous passer le message en fermant la bouche, en tournant la tête ou en étant facilement distrait par d'autres choses. 

À faire : remarquer lorsqu'il ne fait que jouer 

Les bébés explorent les choses avec leur bouche. Si le vôtre ne fait que mettre la cuillère dans sa bouche par curiosité, comme si c'était un jouet, il a probablement fini de manger pour le moment. Laissez-le jouer avec la cuillère, mais rangez la nourriture.

À éviter : le forcer à finir son bol

La plupart des bébés peuvent réguler leur propre consommation de nourriture, donc ne poussez pas le vôtre à terminer son repas s'il ne s'y intéresse plus. 

À faire : offrir des aliments nutritifs

L'estomac d'un bébé est minuscule par rapport au nôtre, donc faites compter chaque bouchée en lui proposant des aliments riches en éléments nutritifs. À l'âge de six à huit mois, seulement un tiers (environ 200 calories) de la nutrition de votre bébé provient d'aliments complémentaires, le reste étant fourni par du lait maternel ou de la préparation. Chaque cuillerée devrait contribuer à lui enseigner de saines habitudes alimentaires. Offrez-lui des fruits, des légumes, des viandes et des céréales sous forme de purée comme repas ou collations. À ce stade, votre bébé a particulièrement besoin de fer. Une publication récente a montré que 75 % des bébés de six à neuf mois étudiés aux États-Unis mangeaient des céréales pour bébés. Les céréales pour bébés enrichies de fer étaient la principale source de fer dans leur alimentation.

À éviter : ajouter du sucre ou du sel 

Les professionnels de la santé recommandent que les sucres ajoutés (sucres ajoutés pendant la fabrication, par un cuisinier ou par vous), et les sucres naturellement présents dans les sirops, les jus de fruits et les jus de fruits concentrés ne représentent pas plus de 10 % des calories provenant d'aliments complémentaires consommés par votre bébé. Vérifiez l'étiquette lorsque vous faites des achats. Offrez à votre bébé un assortiment d'aliments sains qui contiennent des éléments nutritifs importants. Les boissons et les aliments sucrés sont à éviter.

À faire : proposer des aliments sains à des heures régulières

Offrez des collations et repas sains à votre bébé à des heures régulières, et laissez-le décider de la quantité qu'il mange, selon son appétit. Tant que vous lui donnez des choix équilibrés, vous n'avez pas à vous en faire. Il finira par s'habituer à manger des repas et des collations environ aux mêmes moments tous les jours.

À éviter : vous inquiéter s'il ne mange qu'une cuillerée ou deux

Lorsque votre bébé commence à manger des aliments complémentaires, il pourrait avoir un appétit d'oiseau. Il tire toujours la plupart de ses calories du lait maternel ou de la préparation pour nourrissons.  Et il lui faudra du temps pour apprendre à manger avec une cuillère! Ne lui mettez pas de pression pour qu'il mange plus. Il est parfaitement normal que l'appétit de votre bébé fluctue d'un jour à l'autre. Détendez-vous et continuez ce que vous faites. « Le fait d'insister auprès d'un enfant pour qu'il mange peut entraîner une consommation plus faible de nourriture saine et favoriser les caprices alimentaires, explique Lisa Fries, Ph. D., scientifique en comportement au Centre de recherche Nestlé en Suisse. Cette pression peut rendre les repas stressants pour votre enfant et créer des associations négatives avec la nourriture que vous lui proposez. En cultivant une ambiance détendue durant les repas, vous augmentez les chances que votre bébé réessaie un aliment qui ne lui plaît pas plus tard. »

À faire : faire preuve de persévérance avec les nouveaux aliments

Continuez à introduire une variété de fruits, de légumes, de légumineuses, de viandes et de céréales dans l'alimentation de votre bébé, même si vous n'obtenez pas de réaction positive chaque fois. Les bébés ont naturellement une préférence pour les goûts sucrés, mais cela ne signifie pas que les aliments sucrés sont les seuls qu'ils aiment. 

À éviter : abandonner après une ou deux tentatives

Votre bébé aura peut-être besoin de goûter à un aliment plusieurs fois (jusqu'à huit, lors de repas et de jours différents) avant d'apprendre à en aimer la saveur, alors ne vous découragez pas. Plus vous lui proposez un nouvel aliment souvent, plus il a de chances de finir par l'aimer. 

À faire : associer de nouveaux aliments à des valeurs sûres

Lorsque vous offrez un nouvel aliment à votre bébé, combinez-le à quelque chose que votre bébé aime beaucoup. Vous pouvez mettre un peu de chaque saveur sur la même cuillère pour introduire le nouvel aliment. Ensuite, si la nouveauté est bien accueillie, offrez-la en plus grande quantité.

À éviter : offrir trop de choix en un seul repas

La variété est importante, certes, mais votre enfant pourrait se sentir dépassé s'il a trop de choix. Donnez-lui la possibilité d'essayer et d'accepter progressivement de nouveaux goûts. 

À faire : lui donner autant de nourriture qu'il le veut

Le langage corporel et les expressions du visage de votre bébé vous indiquent lorsqu'il a encore faim. S'il a encore la bouche grande ouverte, il n'a pas terminé. Laissez-le décider de la quantité qu'il veut manger.

À éviter : vous limiter à ses aliments préférés

Cela peut être tentant, mais n'oubliez pas que votre travail consiste à offrir à votre bébé un éventail d'aliments sains. Le rôle de votre bébé est de décider de la quantité qu'il veut manger. S'il a encore faim, il mangera d'autres aliments après avoir terminé ses préférés. 

À faire : examiner les expressions de votre bébé

L'expression faciale de votre bébé peut vous en dire long sur ce qu'il pense, mais ne tirez pas de conclusions trop vite. Un nouvel aliment pourrait susciter une réaction de surprise chez votre bébé, simplement parce qu'il n'en reconnaît pas le goût. Cela ne veut pas dire qu'il ne l'aime pas.  N'oubliez pas que même les aliments que votre bébé ne semble pas aimer peuvent devenir ses préférés après des essais répétés sur plusieurs jours ou semaines. Comme toujours, portez attention aux signaux de faim et de satiété que vous envoie votre bébé et laissez-les vous guider.

À éviter : révéler vos propres aversions

Si vous offrez à votre bébé un aliment qui vous déplaît personnellement, essayez de ne pas le lui montrer en grimaçant ou en retenant votre souffle quand il prend une bouchée. Vous pouvez lire ses expressions faciales, et lui les vôtres.

Sources

  • Black MM, Aboud FE. Responsive feeding is imbedded in a theoretical framework of responsive parenting. J Nutr 2011; 141(3):490-4.

  • Black MM, Aboud FE. Responsive feeding is imbedded in a theoretical framework of responsive parenting. J Nutr 2011; 141(3):490-4.

  • Finn K, Callen C, Bhatia J et al. Importance of dietary sources of iron in infants and toddlers: Lessons from the FITS study. Nutrients 2017; 9(7):doi: 10.3390/nu9070733.

Joignez-vous à

MVP Logo

Obtenez un accès complet à du soutien nutritionnel d’experts, à des bons-rabais de grande valeur sur nos marques de confiance et bien plus encore!

  • Ready for Baby

    Une trousse Bienvenue bébé gratuite

    Après environ 35 semaines de grossesse, attendez-vous à recevoir votre trousse pour bébé remplie de bons-rabais de grande valeur et de renseignements utiles que vous et votre bébé adorerez!

  • Special member savings

    Des rabais spéciaux pour les membres

    Recevez des bons-rabais personnalisés et des rabais sur des produits de confiance dans votre boîte de réception, et votre boîte aux lettres, à mesure que votre bébé grandit.

  • Helpful Resources

    Des ressources utiles

    Des conseils d’experts, des articles, des recettes, des trucs et des outils pour toutes les journées spéciales, difficiles et parfois chaotiques de la vie de parent.

  • NUTRITIONAL GUIDANCE FOR GROWTH

    Des conseils nutritionnels pour favoriser la croissance

    Des conseils nutritionnels spécialisés qui s’appuient sur une expertise scientifique à chaque étape du parcours parental, de la préconception à la petite enfance.

* Si l’inscription a lieu pendant la grossesse. Si votre bébé est déjà né, vous recevrez votre trousse dans le mois qui suit.

Search icon

Toujours pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez notre nouveau moteur de questions intelligent.