Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Rechercher
AUTRES LANGUES
  • Autres
  • ×

    Avis de redirection

    Vous êtes redirigé vers le site Bébé Nestlé et moi: Traduit pour vous et contenant des informations sur la préparation BON DÉPART et l’alimentation pour bébé en chinese, en hindi et en tagalog. Cliquez sur Continuer pour consulter le site dans ces langues. Si vous souhaitez accéder à ces informations en anglais ou en français, cliquez sur le bouton Précédent pour demeurer sur le site nestlebaby.ca/fr

    Partagez eLearn Article
    X
    Agissez

    Envisagez-vous d’allaiter?

    Les choses à faire avant, pendant et après la naissance

    Comme vous le savez, le lait maternel fournit tout ce dont votre enfant a besoin durant les six premiers mois de sa vie, et même après l’introduction d’autres aliments.

    Savoir, avant la naissance, à quoi s’attendre durant la période d’allaitement permet de se préparer mentalement et de mieux profiter ensuite de chacun des moments où l’on nourrit et prend soin de son bébé.

    Voici quelques conseils pour réussir ses débuts:

    Avant la naissance

    • Entourez-vous de gens pour vous soutenir. Entourez-vous de toutes les personnes possibles pour vous soutenir, comme votre conjoint, une amie, votre mère, votre soeur, ou quiconque qui vous encouragera dans votre démarche d’allaitement au fur et à mesure que vous vous y préparez.
    • Aborder la question de l’allaitement avec le professionnel de la santé qui vous suit. Informez le professionnel de la santé qui vous suit que vous avez l’intention d’allaiter et renseignez-vous à propos des services de soutien à l’allaitement maternel offerts dès maintenant et après la naissance, à l’hôpital ou dans votre quartier.
    • Prenez soin de vos seins avant la naissance. Discutez avec votre médecin ou votre sage-femme des changements éventuels concernant votre poitrine, des opérations passées que vous auriez subies, de la forme particulière de vos mamelons (plats ou tournés vers l’intérieur) ou de toute autre question concernant l’allaitement maternel qui vous semble pertinente. Cette discussion pourrait être utile pour vous préparer à vivre l’expérience de l’allaitement maternel et à gérer des situations spécifiques.
    • Renseignez-vous à propos de la clinique d’allaitement pour nourrissons de votre hôpital. Si vous envisagez d’accoucher à l’hôpital, rappelez-vous que dans la plupart d’entre eux, il existe des cliniques en allaitement offrant les services des conseillères en lactation certifiées.
    • Pensez à éventuellement acheter un tire-lait. Le tire-lait permet de tirer votre lait quand vous ne pouvez pas nourrir votre enfant au sein. Déterminez le modèle de tire-lait à acheter en fonction de vos besoins. Choisissez un modèle manuel bon marché pour une utilisation occasionnelle ou un modèle électrique plus évolué et plus dispendieux pour des utilisations plus fréquentes, ou encore un modèle professionnel d’hôpital. Assurez-vous de bien lire les instructions concernant le nettoyage du tire-lait, car il doit être nettoyé avant la première utilisation et après chacune des utilisations pour protéger votre bébé des bactéries.
    • Utilisez les services de soutien offerts dans votre quartier. Inscrivez-vous à des cours prénataux d’allaitement ou participez à des groupes de soutien. Vous pourrez ainsi vous faire une idée de ce qui vous attend et rencontrer des personnes qui pourront éventuellement vous aider.
    • Glissez une liste des points à valider dans votre sac d’hôpital. Glissez la liste des points à valider concernant l’allaitement entre votre pyjama et vos pantoufles. Vous pourrez ainsi en parler avec le personnel de l’hôpital. Vous trouverez ci-dessous un exemple d’une liste des points à valider.

    Au moment de votre admission à l’hôpital

    • Informez le personnel de votre désir d’allaiter. Demandez à l’infirmière à vos côtés durant la période de travail et l’accouchement de prévenir ses collègues de votre intention d’allaiter.
    • Faites préciser sur le dossier de votre bébé que vous allaitez. Demandez que votre bébé soit avec vous dans votre chambre en tout temps, et faites ajouter une note sur le dossier du bébé stipulant qu’il ne doit jamais être nourri au biberon, sauf en cas de recommandation médicale. Si vous êtes séparée de votre bébé, on doit le ramener vers vous dès qu’il manifeste les premiers signes de faim.
    • Demandez à ce qu’il soit exclusivement nourri au lait maternel.  Demandez à ce que les suppléments ne soient donnés à votre bébé qu’en cas de nécessité médicale.
    • Demandez à parler à une infirmière ou à une conseillère en lactation. Avant votre sortie de l’hôpital, la conseillère en lactation pourra répondre à toutes les questions que vous pourriez vous poser, comme celles relatives à la position du bébé ou à la mise au sein.

    Après la naissance de votre bébé

    • Allaitez le plus tôt possible. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et Santé Canada recommandent que les mères allaitent le plus rapidement possible après la naissance, idéalement dans l’heure qui suit l’accouchement. Votre bébé tire profit dès le départ des protéines faciles à digérer, des vitamines, des minéraux et des anticorps qui sont dans le colostrum, ce liquide transparent et jaunâtre que les seins sécrètent jusqu’à la transition au lait mature qui a lieu trois ou quatre jours après l’accouchement.
    • Prenez l’habitude d’établir un contact peau à peau. Prévenez l’équipe qui sera à vos côtés lors de l’accouchement que vous souhaitez qu’on dépose votre bébé sur votre poitrine tout de suite après la naissance pour établir un contact peau à peau avec lui, et ce jusqu’à ce que le premier boire soit terminé. Placez ainsi votre bébé aussi souvent que vous le pouvez au cours des premiers mois pour l’aider à s’apaiser avant les boires et favoriser votre lactation.
    • Allaitez votre bébé quand il a faim. Allaitez votre bébé chaque fois qu’il a faim, c’est-à-dire généralement de 8 à 12 fois par période de 24 heures.
    • Donnez les deux seins. Donnez les deux seins à votre bébé afin d’équilibrer la production de lait. Laissez votre bébé terminer le premier sein avant de lui offrir le deuxième. Si votre bébé refuse le deuxième sein, commencez par ce dernier aux prochains signes de faim.
    • Ne vous souciez pas des limites de temps. Le mieux est de ne pas se préoccuper du temps que prend la tétée, mais plutôt de s’assurer que votre bébé se nourrit correctement jusqu’à ce qu’il soit rassasié. Certains bébés boivent rapidement, d’autres prennent leur temps.
    • Soyez attentive aux signes de faim. Il est préférable de ne pas attendre que votre bébé se mette à pleurer avant de l’allaiter. Soyez donc attentive aux signes de faim, comme l’accroissement de la vivacité, le déclenchement du réflexe des points cardinaux (recherche du sein) ou le déclenchement du réflexe de succion.
    • Après une césarienne. Même après une césarienne, il est très important de commencer à allaiter le plus tôt possible. Il est possible que la position du ballon de football soit la plus adaptée, car elle permet d’éviter la pression sur la cicatrice. (Imaginez un joueur de football portant son ballon et vous aurez une bonne idée de ce dont il s’agit.)

    Soyez attentive aux signes de faim.

    Avant de quitter l’hôpital

    • Demandez à ce qu’une infirmière ou une conseillère en lactation vous regarde allaiter et vous fasse d’éventuelles suggestions.
    • Apprenez à tirer votre lait manuellement. Simplement tirer votre lait manuellement pourrait s’avérer la solution pour vous apaiser si vos seins sont engorgés au moment de la transition vers le lait mature, d’ici deux à trois jours. Il sera ainsi plus facile de mettre votre bébé au sein.
    • Notez des noms et des numéros de téléphone. Notez les noms et numéros de téléphone des personnes travaillant à la clinique d’allaitement de l’hôpital afin de pouvoir les joindre et leur poser vos questions quand vous serez à la maison.

    À la maison

    • Appelez pour poser des questions. Si vous avez des questions ou des inquiétudes à propos de l’allaitement, adressez-vous à votre médecin, à une conseillère en lactation, à une personne qui allaite déjà, à une amie ou à un membre de votre famille qui a déjà vécu cette expérience.
    • N’attendez pas pour demander de l’aide si vous ne vous sentez pas à l’aise durant l’allaitement ou si c’est douloureux.

    Liste des points à valider pour l’hôpital

    • Informez le personnel de votre désir d’allaiter.
    • Demandez à ce que la mention «allaitement maternel» soit ajoutée sur le dossier de votre bébé.
    • Demandez à être dans la même chambre que votre bébé. Si ce n’est pas possible, demandez à ce qu’on ramène votre bébé auprès de vous dès qu’il manifeste les premiers signes de faim.
    • Rappelez aux membres du personnel que vous souhaitez établir un contact peau à peau tout de suite après la naissance.
    • Demandez à ce que votre bébé ne soit jamais nourri au biberon, sauf en cas de recommandation médicale.
    • Demandez à ce qu’une infirmière ou une conseillère en lactation vienne assister à une séance d’allaitement.
    Trouvez-vous cet article utile?
    • Pas du tout utile
    • Pourrait être utile
    • Assez utile
    • Très utile
    • J’ai adoré!

    Devenez membre du Nestlé Bébé & moi

    • Free samples for your baby
      Trousse bienvenue bébé!:
      Inscrivez-vous et recevez de bons produits pour vous aider à commencer votre nouvelle vie avec bébé.
    • Free samples
      Échantillons gratuits:
      Recevez une tonne d’échantillons gratuits de marques que votre bébé et vous adorerez!
    • Nestle Baby & Me Coupons
      Rabais géants:
      Obtenez des rabais supplémentaires par courriel et par la poste à mesure que votre bébé grandit.
    • From pregnancy to birth
      Conseils et avis d’experts:
      Accédez à des trucs et conseils utiles sur mesure pour votre tout-petit en développement.
    Rechercher

    Toujours pas trouvé
    ce que vous cherchiez?

    Essayez notre nouveau moteur de questions intelligent.