Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Rechercher
Vous n’êtes pas membre? Inscrivez-vous ici
AUTRES LANGUES
  • Autres
  • ×

    Avis de redirection

    Vous êtes redirigé vers le site Bébé Nestlé et moi : traduit pour vous et contenant des informations sur la préparation BON DÉPART et l’alimentation pour bébé en chinois, en hindi, en tagalog et en ourdou. Cliquez sur Continuer pour consulter le site dans ces langues. Si vous souhaitez accéder à ces informations en anglais ou en français, cliquez sur le bouton Précédent pour demeurer sur le site bebenestle.ca.

    Partagez MPI List
    X
    Baby food allergies

    Allergies alimentaires par rapport aux intolérances chez le bébé : points à prendre en compte

    Les allergies et les intolérances du bébé peuvent se développer à tout moment. Une allergie est la réaction de notre système immunitaire à une substance qu’il estime dangereuse. La gravité de la réaction peut varier d’une personne à l’autre et de nombreux enfants cessent d’être allergiques à certains aliments en grandissant. Une intolérance alimentaire est différente d’une allergie et n’est pas causée par une réaction immunitaire. L’intolérance alimentaire provoque une gêne, mais n’est pas dangereuse. Voici quelques conseils pour distinguer les signes d’allergie chez les bébés des signes d’intolérance chez les bébés, ainsi que d’autres points à prendre en compte.

    Précédent
    • Parlez-en à votre médecin si vous avez des préoccupations concernant le développement d’allergies alimentaires ou d’intolérances chez votre nourrisson.
    • Soyez au courant des aliments qui causent le plus souvent des allergies alimentaires, appelés allergènes alimentaires courants, notamment : le lait (et les produits laitiers), les oeufs, les arachides, les noix (p. ex., amandes, noix de cajou, noix de Grenoble), le soya, les fruits de mer (p. ex., poissons, coquillages, crustacés), le blé et le sésame.
    • Ne tardez pas à introduire tous les aliments pour tenter de prévenir les allergies lorsque vous commencez à faire manger des aliments solides à votre bébé vers l’âge de six mois.
    • Lors de l’introduction d’allergènes alimentaires courants, proposez-en un à la fois et pas plus d’un par jour en petites quantités pour être en mesure de repérer une réaction allergique plus facilement.
    • Une fois qu’un aliment allergène est introduit et que votre enfant le tolère, essayez de l’inclure régulièrement dans l’alimentation habituelle de votre enfant, car cela peut réduire le risque d’allergie future.
    • Des signes d’allergie chez les bébés peuvent apparaître immédiatement après la consommation d’un aliment, ou plusieurs heures plus tard.
    • Soyez au courant des signes d’allergie courants, par exemple : gonflement du visage, des lèvres ou de la langue, respiration sifflante ou difficile, démangeaisons de la peau, de la gorge, de la langue ou des yeux, éruption cutanée/urticaire, toux, diarrhée, vomissements et nez qui coule ou congestion.
    • Une réaction allergique grave, ou anaphylaxie, est à prendre au sérieux, il est donc utile de savoir quoi faire ensuite.
    • Si vous pensez que votre bébé a une réaction allergique, essayez de rester calme et consultez un médecin dès que vous vous rendez compte que quelque chose ne va pas.
    • Si votre enfant présente des signes de réaction allergique ou d’anaphylaxie grave, appelez immédiatement les services d’urgence.
    • Si votre enfant souffre d’une allergie alimentaire, lisez attentivement les étiquettes des aliments et évitez les aliments dont les ingrédients ne sont pas clairs.
    • Une intolérance alimentaire n’est pas une allergie et n’est pas causée par une réaction immunitaire. L’intolérance alimentaire causera de l’inconfort, mais n’est pas dangereuse pour votre enfant.
    • N’oubliez pas que les signes d’intolérance chez les bébés peuvent apparaître plus lentement, ce qui les rend plus difficiles à diagnostiquer.
    • Recherchez les signes d’intolérance, par exemple, ballonnements, selles molles, gaz ou autres symptômes après que bébé a mangé un aliment spécifique. Même si l’intolérance n’est pas dangereuse, vous pouvez éviter les aliments qui causent de l’inconfort.
    • La meilleure chose à faire si vous craignez que votre bébé ait une allergie ou une intolérance alimentaire est de parler à votre médecin.
    • Apprenez-en plus sur les allergies et intolérances des bébés ici.

     

    Sources :

    Société canadienne de pédiatrie. Soins de nos enfants. Allergie alimentaire ou intolérance alimentaire : quelle est la différence et puis-je les éviter? https://www.soinsdenosenfants.cps.ca/handouts/food_allergies_and_intolerances. Consulté en septembre 2020.

    HealthLinkBC. Réduire le risque d’allergie alimentaire de votre bébé : https://www.healthlinkbc.ca/healthy-eating/reducing-baby-food-allergy-risk (en anglais seulement). Consulté en septembre 2020.

    Rechercher

    Toujours pas trouvé
    ce que vous cherchiez?

    Essayez notre nouveau moteur de questions intelligent.